Sélection de la langue

Recherche

Aéroglisseurs

Comment fonctionne un aéroglisseur

La Garde côtière canadienne utilise des aéroglisseurs, aussi appelés véhicules à coussin d’air, pour les opérations de déglaçage printanier. Il y a deux aéroglisseurs brise-glaces dans la flotte de la Garde côtière canadienne – le AGCC Mamilossa et le AGCC Sipu Muin. Le début des opérations de déglaçage diffère chaque année en fonction de la météo.

Les aéroglisseurs ne sont pas des brise-glaces conventionnels. Comme ils flottent au-dessus de la surface de l’eau et ne sont pas submergés, ils peuvent circuler en dehors des principaux canaux de navigation et dans les eaux peu profondes. Le poids et la vitesse de l’aéroglisseur créent de fortes vagues qui brisent la glace en plus petits morceaux, ce qui permet au vent et aux courants d’évacuer la glace. Ces opérations sont importantes pour prévenir les inondations en empêchant la formation d’embâcles et en favorisant un bon écoulement de la glace.

Le processus de déglaçage

L’aéroglisseur commence les opérations de déglaçage en aval de la rivière et se déplace vers l’amont, pour s’assurer que la glace est évacuée des zones problématiques. Cela empêche la glace d’obstruer l’embouchure. Il favorise un meilleur écoulement de l’eau et de la glace, qui, à son tour, permet à l’aéroglisseur de générer des vagues plus efficaces. Plus il y a d’eau dans la zone opérationnelle d’un aéroglisseur, plus il peut produire des vagues.

Plus d’eau aide également à protéger l’aéroglisseur et son équipage, en diminuant la probabilité de rester coincé entre deux embâcles ou dans un amoncèlement de glace descendante. Les pilotes d’aéroglisseurs sont très expérimentés. Bien qu’il soit important de réduire les risques d’inondation, la sécurité de l’équipage de chaque pilote et du navire est toujours une priorité.

Considérations opérationnelles

Certaines conditions sont essentielles aux opérations de déglaçage des aéroglisseurs :

  • La glace ne doit pas être échouée ou en contact avec le lit de la rivière.
  • Il doit y avoir suffisamment d’eau sous la glace pour créer des vagues.
  • La glace ne doit pas être soutenue par le rivage.

L’aéroglisseur ne peut pas fonctionner en tout temps. Les conditions suivantes doivent être prises en considération :

  • Température : les aéroglisseurs sont limités par les températures froides. L’accumulation de glace sur les tuyères et les hélices peut causer d’importants dommages et interrompre les opérations.
  • Vent : les forts vents peuvent compliquer la manœuvrabilité de l’aéroglisseur, surtout lorsqu’il opère dans les parties étroites d’une rivière.
  • Luminosité : les aéroglisseurs ont besoin de la lumière du jour pour travailler en toute sécurité dans les zones côtières ou peu profondes. Ils ne peuvent opérer qu’entre le lever et le coucher du soleil.
  • Marées : les marées ont un impact sur la qualité de la vague générée par les aéroglisseurs et font flotter ou échouer la glace dans certaines zones.
  • Conditions de glace : la glace doit être suffisamment mince pour se fissurer sous l’effet des vagues produites par l’aéroglisseur. La glace trop épaisse ou soutenue par le rivage peut entraver les efforts de déglaçage.
  • Carburant : les aéroglisseurs doivent faire le plein quotidiennement, et un manque d’options de ravitaillement peut entraîner des retards opérationnels. Les aéroglisseurs sont également plus efficaces avec plus de carburant, car un poids plus lourd peut créer de plus grandes vagues pour briser la glace.

Plus d’information

Apprenez-en davantage sur les aéroglisseurs de la Garde côtière canadienne dans notre flotte de brise-glaces.

Pour toute question, commentaire ou demande d’aide d’un aéroglisseur, veuillez communiquer avec votre bureau des glaces régional. Les mois d’exploitation sont soumis à l’état de la glace.

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

Vous ne recevrez aucune réponse. Les numéros de téléphone et les adresses électroniques seront supprimés.
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :