Information sur le programme de recherche et sauvetage

La Garde côtière canadienne est responsable des services de recherche et sauvetage maritimes sur les voies navigables sous contrôle fédéral. Avec nos partenaires, nous aidons les personnes, les navires et les aéronefs qui sont en danger imminent. Notre objectif premier est de sauver toutes les vies en danger. Les services de recherche et sauvetage que nous offrons comprennent :

  • des unités d’intervention entraînées à intervenir et à prêter assistance en cas d’incidents maritimes et aériens
  • des services d’alerte et de communication par l’intermédiaire des Services de communications et de trafic maritimes
  • la coordination des opérations par l’intermédiaire de 3 centres conjoints de coordination des opérations de sauvetage et de 2 centres secondaires de sauvetage maritime

Chaque année, la Garde côtière répond à plus de 6 000 appels d’assistance en mer. Au cours d’une journée typique, nous coordonnons l’intervention dans 19 cas de recherche et sauvetage, venons en aide à 68 personnes et sauvons 18 vies.

Zone de responsabilité

Le Canada possède l’une des zones de responsabilité de recherche et sauvetage les plus diversifiées, les plus vastes et les plus difficiles au monde. Cette zone, définie en vertu de conventions internationales, couvre 18 millions de kilomètres carrés de terre et d’eau. Elle s’étend :

  • de la frontière américaine jusqu’au pôle Nord
  • dans l’océan Atlantique jusqu’au 30e méridien de longitude ouest
  • dans l’océan Pacifique jusqu’à environ 600 milles marins à l’ouest de l’île de Vancouver

Cette zone comporte le plus long littoral du monde.

Efforts de coopération

L’efficacité d’un système de recherche et sauvetage fait en grande partie appel à la rapidité d’action d’un citoyen local, jusqu’à celle des ressources fédérales. 

Selon l’incident, différents rôles et responsabilités incombent :

  • aux municipalités
  • à d’autres organisations
  • aux ministères fédéraux
  • aux provinces et territoires
  • à la Garde côtière auxiliaire canadienne
  • à des associations bénévoles spécialisées

Ils travaillent ensemble pour offrir des services de recherche et sauvetage partout au pays.

Cadre national de recherche et sauvetage

Le cadre national de recherche et sauvetage est le fruit d’un effort conjoint des 3 groupes.

Forces canadiennes aéronautiques
Forces canadiennes aéronautiques
Garde côtière canadienne en mer
Garde côtière canadienne en mer
Autorités provinciales chargées des terres et des eaux intérieures
Autorités provinciales chargées des terres et des eaux intérieures

Pour répondre efficacement aux besoins du Canada en matière de recherche et sauvetage, la zone de responsabilité canadienne a été divisée en 3 régions de recherche et sauvetage :

  • Halifax
  • Victoria
  • Trenton
Carte du Canada indiquant les 3 régions de recherche et sauvetage

Carte du Canada indiquant les 3 régions de recherche et sauvetage

Description de la carte
  • La région de recherche et sauvetage de Victoria comprend la Colombie-Britannique et le Yukon, avec un centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage situé à Victoria (Colombie-Britannique).
  • La région de recherche et sauvetage de Trenton comprend :
    • l’Alberta
    • l’Ontario
    • le Manitoba
    • la Saskatchewan
    • l’ouest du Québec
    • les Territoires du Nord-Ouest
    • le centre et l’ouest du Nunavut

Elle possède un centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage à Trenton (Ontario) et un centre secondaire de sauvetage maritime à Québec (Québec).

  • La région de recherche et sauvetage de Halifax comprend :
    • l’est du Québec
    • l’est du Nunavut
    • la Nouvelle-Écosse
    • le Nouveau-Brunswick
    • l’Île-du-Prince-Édouard
    • Terre-Neuve-et-Labrador

Elle possède un centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage à Halifax (Nouvelle-Écosse) et un centre secondaire de sauvetage maritime à St John, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Coordination et intervention

Nous travaillons avec le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes pour exploiter les centres conjoints de coordination des opérations de sauvetage dans chaque région de recherche et sauvetage. Ces centres :

  • sont ouverts 24 heures sur 24, 365 jours par année
  • planifient, coordonnent, mènent et contrôlent les opérations de recherche et sauvetage
  • sont conjointement dotés en personnel par les forces armées aéronautiques et les coordonnateurs de mission de recherche et sauvetage de la Garde côtière en mer

Nous exploitons également des centres secondaires de sauvetage en mer à Québec (Québec) et à St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) afin de mieux appuyer les efforts locaux de coordination du sauvetage.

Intervention

La Garde côtière canadienne compte 43 stations de bateaux de recherche et sauvetage, dont un poste attitré d’aéroglisseurs, et 26 canots de sauvetage côtiers saisonniers. Elle maintient un temps de réaction normalisé de 30 minutes ou moins pendant la saison d’activité. Notre saison d’activité est déterminée par la présence de glace et la saison de navigation des utilisateurs des ressources maritimes.

En plus de ces ressources spécialisées, tous les autres navires de la Garde côtière appuient les opérations de recherche et sauvetage. Ils maintiennent un temps de réaction normalisé d’une heure pour les appels de recherche et sauvetage. Ils accordent à la recherche et sauvetage la priorité sur toutes les autres activités.

Galerie

Date de modification :