Matériel de communication et d’alerte

Renseignez-vous sur l’enregistrement d’une balise de détresse, les exigences radio et les numéros d’identité dans le service mobile maritime.

Sur cette page

Enregistrement d’une balise de détresse

Les balises suivantes doivent être enregistrées dans le Registre canadien des balises :

  • émetteurs de localisation d’urgence
  • radiobalises de localisation des sinistres
  • radiobalises individuelles de repérage émettant sur 406 MHz

Cela facilite le travail du personnel de recherche et sauvetage s’il doit vous retrouver en cas de situation de détresse.

Pour enregistrer une balise de détresse, consultez la page du Registre canadien des balises.

Identité dans le service mobile maritime

Les radios dotées de la fonction d’appel sélectif numérique (ASN) possèdent un numéro unique à 9 chiffres qui permet de passer des appels privés et de lancer de simples alertes de détresse MAYDAY. Ce numéro, qu’on appelle « numéro d’identité dans le service mobile maritime » s’apparente beaucoup à un numéro de téléphone cellulaire.

Rendez-vous sur la page d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada.

Exigences radio

Vous devez équiper votre navire d’un radiotéléphone très haute fréquence (VHF) non portable ou d’une radio VHF-ASN. Les exigences radio varient selon le type de navire.

Pour en apprendre plus sur les exigences radio pour votre navire, consultez le site Web de Transports Canada.

Date de modification :