Ordonnances des Opérations 103.00 - Politique relative aux noms des navires

Table des matières

3. Lignes directrices

3.1 Pertinence

La pertinence du choix d’un nom particulier découle essentiellement de 3 critières, soit la :

  1. promotion de la culture, de l’histoire, de la géographie et de la souveraineté du Canada, en rendant hommage à des personnes et à des lieux qui revêtent une importance pour les Canadiens
  2. pertinence et le caractère acceptable du nom pour les clients, les intervenants et le grand public
  3. mesure dans laquelle le nom donne une image positive du ministère des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

3.2 Brièveté et clarté

Les noms de navire proposés doivent être brefs et faciles à comprendre par radiotéléphone et d'autres moyens de communication. Par conséquent :

  1. il faut éviter une orthographe et une prononciation compliquée ou prêtant à confusion
  2. il faut éviter les noms qui ressemblent à des noms de navires, de lieux, à des indicatifs d’appel, à des directives ou à des signaux de détresse
  3. il faut généralement éviter les titres professionnels (p. ex., Docteur) ou honorifiques (p. ex., Le très honorable), les abréviations familiales (p. ex., Jr, III) et les noms incomplets, mais ces désignations peuvent être utilisées dans les cas où elles facilitent l’identification de la personne

3.3 Désignation commémorative

Conformément aux lignes directrices généralement acceptées en matière de commémoration,  les noms proposés de personnes ne seront utilisés qu’à titre posthume et ne pourront être inclus dans un bassin que si la personne en question est décédée depuis au moins 3 ans.

Date de modification :