Ordonnances des Opérations 103.00 - Politique relative aux noms des navires

Table des matières

Annexe A : Définition des catégories et des critères d’attribution de noms

Classe Abréviation
(anglais)
Définition Critère d’attribution de noms
Brise-glace polaire Polaire
(Polar)

Très grand brise-glace polyvalent (d’environ 140 mètres de long), capable d’accomplir des missions prolongées dans l’archipel arctique 3 saisons par an.

A la capacité d’hiverner dans l'Arctique.

A la capacité d’exécuter une grande gamme de programmes du gouvernement du Canada.

Anciens premiers ministres canadiens
Brise-glace lourd BL
(HI)

Très grand brise-glace polyvalent (d’environ 130 mètres de long), capable d’accomplir des missions prolongées dans l’archipel arctique 2 saisons par an et d’escorter d’autres navires dans le golfe du Saint-Laurent et sur la côte Est de Terre-Neuve.

A la capacité d’exécuter divers programmes du gouvernement du Canada, y compris de nombreux programmes et missions scientifiques de la Garde côtière.

Anciens premiers ministres canadiens
Brise-glace moyen BM
(MI)

Grand brise-glace (entre environ 80 mètres et 100 mètres de long), capable d’accomplir des missions prolongées de déglaçage et d’escorte dans l’archipel arctique 2 saisons par an, dans les Grands Lacs, le fleuve et le golfe du Saint-Laurent ainsi que le long du littoral atlantique en hiver.

A la capacité d’exécuter divers programmes du gouvernement du Canada, y compris de nombreux programmes et missions scientifiques de la Garde côtière.

Anciens leaders canadiens qui ont apporté une contribution importante au Canada par leur travail en politique ou dans le domaine maritime, leurs activités dans le domaine caritatif, leurs activités entrepreneuriales ou dans la fonction publique
Navire multifonctionnel NMF
(MPV)

Grand navire polyvalent (d’environ 80 mètres de long) pouvant être exploité au large des quatre côtes du Canada et dans les principales voies navigables.

A des capacités multifonctionnelles, de déglaçage et de levage de charges lourdes ainsi qu’une conception modulaire de mission novatrice permettant d’être adaptée à l’évolution des demandes.

La classe des navires multifonctionnels regroupera 3 classes de navires antérieures; le navire polyvalent de grande autonomie, le navire polyvalent d’autonomie moyenne et le patrouilleur hauturier.

Grand brise-glace (entre environ 80 mètres et 100 mètres de long), capable d’accomplir des missions prolongées de déglaçage et d’escorte dans l’archipel arctique 2 saisons par an, dans les Grands Lacs, le fleuve et le golfe du Saint-Laurent ainsi que le long du littoral atlantique en hiver.
Navire hauturier de recherches océanographiques NHRO
(OOSV)

Grand navire hauturier polyvalent (d’environ 90 mètres de long), capable d’effectuer des missions prolongées de 4 à 6 semaines dans une zone de 10 000 NM, et pouvant exécuter des programmes dans des eaux envahies par les glaces.

Est équipé d’aqualabos, il offre une capacité d’échantillonnage de fond et d’échantillonnage sur colonne d’eau.

Il sert avant tout aux sciences sur l’écosystème et les sciences halieutiques, pour les missions océanographiques et géologiques et pour des relevés hydrographiques.

Anciens scientifiques canadiens ou explorateurs du Canada
Navire hauturier de recherches halieutiques NHRH
(OFSV)

Grand navire hauturier polyvalent (d’environ 55 à 65 mètres de long) capable d’effectuer des missions prolongées de 4 à 6 semaines dans une zone de 8 500 NM, et pouvant exécuter des programmes dans des eaux envahies par les glaces.

Est équipé d’aqualabos et est en mesure d’effectuer des relevés au chalut et certains échantillonnages sur la colonne d’eau.

Il sert avant tout aux sciences sur l’écosystème et les sciences halieutiques.

Anciens scientifiques canadiens ou explorateurs du Canada
Patrouilleur semi-hauturier PSH
(MSPV)

Navire de taille moyenne (d’environ 40 mètres de long) qui peut naviguer jusqu’à 120 NM au large des côtes et qui peut rester en mer jusqu’à 14 jours.

Conçu pour soutenir l’application de la loi; sert principalement à assurer la sûreté maritime et à faire respecter la législation sur les pêches.

Anciens récipiendaires de la Croix de Victoria, de l’Étoile de la vaillance militaire, de la Médaille de la vaillance militaire, de la Médaille du service méritoire, de la Croix de la vaillance, de l’Étoile du courage, de la Médaille de la bravoure, de l’Ordre du mérite des corps policiers, tableau d’honneur de la GRC ou membres de Pêches et Océans Canada ou de la Garde côtière qui sont décédés dans l’exercice de leurs fonctions
Véhicule à coussin d’air VCA
(ACV)

Navire de taille moyenne et rapide (jusqu’à 45 nœuds), polyvalent qui navigue sur un coussin d’air (aéroglisseur) lui permettant d’évoluer dans des eaux très peu profondes et dans les zones du littoral.

Il sert avant tout aux opérations de recherche et sauvetage, aux aides à la navigation, aux interventions environnementales et aux opérations de déglaçage.

Mots autochtones liés au milieu marin
Navire baliseur spécialisé  

Navire à fond plat à très faible tirant d’eau (d’environ 50 mètres de long), autosuffisant jusqu’à 28 jours et capable de supporter des échouages répétés dus à la mobilité des chenaux fluviaux.

Il sert avant tout pour la pose d’aides à la navigation sur le fleuve Mackenzie.

Mots autochtones liés au milieu marin
Bateau de SAR B/S
(L/B)
Petit navire (d’environ 13 à 17 mètres de long) à auto-redressement et rattaché à un poste à terre; il peut servir à des opérations de recherche et sauvetage à des distances atteignant 100 NM de la côte. Caractéristiques géographiques – uniformes selon la classe :
  • caps canadiens pour les bateaux de sauvetage rapides
  • baies canadiennes pour les bateaux de sauvetage de grande autonomie
  • chenaux canadiens pour les bateaux de sauvetage d’autonomie moyenne
Navire semi-hauturier de recherches scientifiques NSHR
(MSSV)

Navire de taille moyenne (d’environ 40 mètres de long) capable d’effectuer des missions prolongées loin de son port d’attache jusqu’à 14 jours, avec une autonomie de 21 jours.

Il sert principalement aux missions des sciences des écosystèmes et halieutiques, aux missions océanographiques et à la réalisation de relevés géologiques et hydrographiques.

Anciens hydrographes fédéraux du Canada ou anciens explorateurs du Canada
Navire hydrographique et de sondage de chenal NHSC
(CSSV)
Petit navire (d’environ 20 à 25 mètres de long). Il sert avant tout à l’exécution des levés de profondeur. Anciens hydrographes fédéraux du Canada ou anciens explorateurs du Canada
Navire semi-hauturier de recherches halieutiques NSHRH
(NSFRV)

Petit navire (d’environ 20 à 25 mètres de long) de sciences halieutiques ayant une capacité minimale de passage dans des eaux légèrement envahies par les glaces.

Offre une certaine capacité de laboratoire et est utilisé principalement pour effectuer des relevés au chalut.

Anciens Canadiens qui ont apporté une contribution en :
  • recherche océanographique et halieutique
  • gestion des pêches
Navire spécialisé  

Petit navire à faible tirant d’eau (inférieure à 150 TJB) de conceptions diverses.

Il sert aux recherches océanographiques et halieutiques, aux patrouilles de conservation et de protection, aux sciences et aux aides à la navigation.

Anciens Canadiens qui ont apporté une contribution en :
  • recherche océanographique et halieutique
  • gestion des pêches
  • sécurité ou sûreté maritimes
  • transport maritime
Petite embarcation PE
(SC)
Toute embarcation inférieure à 15 TJB – d’une longueur n’excédant pas 12 mètres. Généralement sans nom; ces embarcations portent un numéro de séquence débutant par le préfixe GC ou CG
Date de modification :