Plan intégré des ressources humaines et des activités 2018

Table des matières


Notre histoire

Nos origines

L’origine de la Garde côtière canadienne remonte à aussi loin que les années 1700, lorsque les premières embarcations de sauvetage et les premiers phares furent mis en service dans l’Est du Canada.

En 1868, un an après la Confédération, le gouvernement crée le ministère de la Marine et des Pêcheries, qui assume la responsabilité de toutes les questions liées au domaine maritime, y compris l’exploitation des navires gouvernementaux à diverses fins, des aides à la navigation, des stations de sauvetage, des voies navigables et des canaux.

En 1936, cette responsabilité est transférée au ministère des Transports. Dans les années 1940 et 1950, le commerce maritime se développe de manière considérable, ce qui entraîne l’ouverture de la Voie maritime du Saint-Laurent en 1959.

En 1962, la nécessité d’avoir un organisme national pour réglementer la circulation maritime croissante entraîne la création de la Garde côtière canadienne telle que les Canadiens la connaissent aujourd’hui.

Événements importants : Ligne du temps de la Garde côtière canadienne (1962-2017)

Leon Balcer, ministre des Transports (1962)

1962

Le ministre des Transports, Leon Balcer, annonce officiellement la création de la Garde côtière canadienne à la Chambre des communes.

Vue aérienne du Collège de la Garde côtière canadienne (1965)

1965

Le Collège de la Garde côtière canadienne est établi sur l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, pour la formation du personnel qui travaillera à bord des navires de la Garde côtière canadienne.

Vue aérienne du Collège de la Garde côtière canadienne (1981)

1981

La hausse du nombre de cadets entraîne la construction d’un campus de la Garde côtière plus grand et plus moderne.

Aides à la navigation déployées sur une barge

1995

La Garde côtière est transférée du ministère des Transports à Pêches et Océans Canada (MPO) dans le cadre d’une initiative gouvernementale visant à regrouper ses 2 flottes civiles les plus importantes.

Quartier général de la Garde côtière canadienne à Ottawa

2005

La Garde côtière reçoit une nouvelle désignation en tant qu’« organisme de service spécial » sous la responsabilité ministérielle du MPO.

Maquette du NGCC Diefenbaker

2010

La Stratégie nationale en matière de construction navale (SNACN), un projet à long terme pour le renouvellement de la flotte de la Garde côtière et de la Marine royale du Canada, est dévoilée par le gouvernement fédéral.

Le jubilé d'or de la Garde côtière canadienne célèbre 50 ans de services rendus aux Canadiens

2012

La Garde côtière canadienne célèbre son jubilé d’or : 50 années de services rendus aux Canadiens.

Jody Thomas, première femme commissaire de la Garde côtière canadienne (2015)

2015

Jody Thomas devient la première femme à occuper le poste de commissaire de la Garde côtière.

Navire de la Garde côtière canadienne en opération dans le nord

2016

Une nouvelle ère commence pour la Garde côtière avec le Plan de protection des océans de 800 millions de dollars du gouvernement fédéral. Il s’agit d’une stratégie globale visant à préserver et à protéger l’environnement et la santé économique des océans et des voies navigables du Canada, en partenariat avec les collectivités autochtones et côtières.

Date de modification :