Plan intégré des ressources humaines et des activités 2018

Table des matières


Publié par :
Pêches et Océans Canada
Garde côtière canadienne
Ottawa (Ontario)
K1A 0E6

Plan intégré des ressources humaines et des activités 2018
Disponible sur le Web au www.ccg-gcc.gc.ca

Also available in English.

MPO/2016-1983
ISSN 2562-6981
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, 2018

Message du commissaire

Jeffery Hutchinson, commissaire de la Garde côtière canadienne

À titre de commissaire de la Garde côtière canadienne, j’ai le plaisir de vous présenter le Plan intégré des ressources humaines et des activités de 2018, qui décrit nos priorités et nos activités opérationnelles pour l’année.

Ma deuxième année en tant que commissaire est déjà bien entamée, et la fierté que j’éprouve à représenter une organisation ayant une influence aussi importante sur la vie quotidienne des Canadiens ne fait qu’augmenter. De fait, en réfléchissant à un certain nombre de réalisations récentes, je n’ai jamais été aussi fier des gens qui travaillent sans relâche pour assurer la sécurité des navigateurs et la protection de notre milieu marin.

Dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada a accordé une immense confiance à la Garde côtière, et nous travaillons à démontrer que cette confiance est bien méritée. Qu’il s’agisse de soutenir une croissance économique durable sur le plan environnemental, d’établir une main d’oeuvre inclusive, de promouvoir la réconciliation et les partenariats avec les peuples autochtones ou d’accroître la protection de nos eaux, le Plan de protection des océans contribue à remodeler le présent et l’avenir de la Garde côtière canadienne.

Nos membres sont le coeur et l’âme de la Garde côtière. Tout en remplissant sa mission, qui consiste à appuyer les priorités du gouvernement et la prospérité économique et à contribuer à la sécurité et à l’accessibilité des eaux canadiennes, la Garde côtière adapte ses programmes pour mieux répondre aux besoins de ses clients. Le renforcement de la confiance demeure un objectif majeur. Par conséquent, nous devons nous efforcer de répondre aux attentes du public en matière de sécurité maritime, de protection de l’environnement et de sécurité nationale.

Nous continuons de miser sur nos progrès pour faire en sorte que le Collège de la Garde côtière demeure une institution bilingue de calibre mondial, tout en améliorant la formation dont nos membres ont besoin pour sauver des vies, protéger l’environnement, assurer la sécurité de la navigation et maintenir les meilleurs systèmes de communications maritimes possible. Je reste déterminé à résoudre les problèmes que le système de paye Phénix a posés à notre personnel et à nos opérations. Mon objectif sera de m’assurer que tous nos membres, qu’ils soient en mer ou à terre, sont rémunérés correctement pendant que nous nous efforçons ensemble de relever ce grand défi.

Nous devons également redoubler d’efforts pour éliminer les obstacles auxquels se heurtent les personnes qui veulent travailler pour la Garde côtière. Un de nos proverbes préférés est : « Si vous pouvez servir, vous pouvez servir dans la Garde côtière canadienne ».

La diversité sera un principe directeur qui permettra de faire de la Garde côtière un milieu de travail accueillant pour tous les Canadiens. L’inclusion est un principe fondamental de notre identité et de notre façon de travailler.

Au cours de l’année qui vient, ma priorité sera de veiller à ce que nos membres aient la formation et le soutien dont ils ont besoin pour offrir aux Canadiens les services auxquels ils s’attendent et auxquels ils ont droit. Je vais aussi m’assurer que tous nos membres arrivent sains et saufs à la maison et qu’ils sont payés correctement.

La Garde côtière est axée sur les personnes : celles qui travaillent pour nous et celles pour qui nous travaillons. Je suis reconnaissant de faire partie d’une équipe de la haute direction si forte et si engagée. Ensemble, nous hisserons les voiles vers un brillant avenir!

Il n’y a jamais eu de meilleurs moments pour faire partie de la Garde côtière canadienne.

Date de modification :