Programme de Sûreté maritime

Personnel de Sûreté maritime au travail dans un centre des opérations de la sûreté maritime.

La Direction de la sûreté maritime est un membre actif de la communauté interministérielle de sûreté maritime. Nous devons collaborer avec nos partenaires afin d’établir et de mettre en œuvre des stratégies appuyant les priorités nationales en matière de sûreté nationale.

Nous soutenons la sûreté nationale en :

Collaboration et politique

Nous assurons la sûreté maritime du Canada en adoptant une démarche multiorganismes. Nous utilisons les capacités et l’expertise de différents partenaires du secteur pour renforcer nos obligations et répondre aux priorités en matière de sécurité.

Notre Direction de la sûreté maritime collabore avec des organismes partenaires, tels que le Groupe de travail interministériel sur la sûreté maritime, afin de :

La direction doit également :

Soutien à l’application de la loi

NGCC Caporal Kaeble

Le NGCC Caporal Kaeble V.C., un navire de patrouille appuyant l’équipe de l’application de la loi.

Notre soutien aux programmes est assuré grâce à une collaboration entre les différents ministères, tels que :

Équipes de l’application de la loi en matière de sûreté maritime

La Garde côtière canadienne et la GRC collaborent pour assurer l’application des mesures de sécurité dans les Grands Lacs et le golfe du Saint-Laurent. Les équipes de l’application de la loi en matière de sûreté maritime combinent les pouvoirs de mise en application de la loi de la GRC avec l’expertise opérationnelle de la Garde côtière. Les équipes sont composées d’agents de la GRC travaillant à bord de patrouilleurs semi-hauturiers de la Garde côtière du Canada.

Agent de la Garde côtière canadienne et agent des pêches en patrouille.

Conservation et protection

Les navires de la Garde côtière canadienne servent également de plates-formes opérationnelles aux agents des pêches sur les voies navigables côtières et dans les voies navigables intérieures. Des agents des pêches en uniforme travaillent à bord de navires dédiés afin de sanctionner les infractions aux pêches.

Date de modification :