Le Système Canadien d’Aides à la Navigation

Caractéristiques des feux à éclats canadiens

Au Canada, toutes les aides lumineuses à la navigation, sauf celles qui sont munies d’un feu fixe (continu), ont un régime caractéristique d’éclats qui décrit leur rythme périodique et permet leur identification sur les cartes ou à vue.

Les caractéristiques d’un feu s’expriment par une suite de lettres et de chiffres qui décrivent les particularités de son fonctionnement. Voici un exemple de caractéristiques figurant dans le Livre des feux ou dans diverses publications de la Garde côtière :

Exemple :

Caractéristique d'éclat d'un feu.

Figure 1: Exemple des caractéristiques d’un feu a éclats canadien composé d’un type d’éclat Q(6) plus des éclats supplémentaires (s’il y a lieu) LFl la période 15s. Q est la série d’éclats et 6 est le groupe d’éclats (s’il y a lieu).

Dans tous les cas, la ou les premières lettres des caractères représentent le type général d'éclat ou le classement. Ce classement est fondé sur la durée des périodes d'éclairage par rapport aux périodes d'éclipse (obscurité). Dans l'exemple ci-dessus, la lettre « Q » indique un feu à éclats en séquence rapide, c'est-à-dire un feu qui émet un éclat par seconde.

Lorsqu'un feu émet des éclats groupés, le deuxième symbole indique le nombre d'éclats composant le groupe. Dans l'exemple ci-dessus, le « (6) » indique que les éclats sont émis par groupes de 6. Lorsque l'aide émet un éclat unique isolé, aucune valeur n'est indiquée.Si la série comprend des éclats supplémentaires, ceux-ci sont indiqués par un « + » suivi du symbole d’un éclat ou d’un groupe d’éclats. Dans l’exemple ci-dessus, le groupe des feux à éclats en séquence rapide (Q) de six éclats (6) est suivi d’un éclat long (+LFl).

Le dernier nombre des caractéristiques d’un feu à éclats représente la période de temps au cours de laquelle la série complète d’éclats se produit. Ainsi, 15s ci-dessus indique que toute la série d’éclats est répétée toutes les 15 secondes ou 4 fois par minute.

Une fois toutes les caractéristiques du feu relevées, le navigateur devrait être en mesure d’identifier correctement le feu (l’exemple ci-dessus montre les caractéristiques du feu à éclats d’une bouée cardinale sud).