Politique

Étant donné qu’aucun organisme fédéral unique n’est responsable de la sûreté maritime au Canada, le gouvernement utilise une approche multi-organismes pour diriger des activités de sûreté dans le domaine maritime. Cette approche intégrée fait intervenir un réseau de ministères et d’organismes pour mettre à contribution leurs capacités et s’appuie sur les mandants existants et leur expertise pour répondre aux priorités en matière de sécurité.

Étant l’un des partenaires clés, la Direction de la sûreté maritime de la Garde côtière collabore avec de nombreux partenaires dans plusieurs groupes interministériels, incluant le Groupe de travail interministériel sur la sûreté maritime (GTISM), afin d’identifier les divergences dans la sûreté maritime national du Canada et développer des mesure d’atténuation efficaces.

Les représentants et représentantes de la Direction de la sûreté maritime participe activement au GTISM et ses sous-comités, incluant celui des politiques et les opérations. Ceci consiste à supporter le Directeur de la sûreté maritime dans son rôle de co-président du sous-comité des opérations ainsi que de contribuer au développement de document interministériels clés ayant pour but d’atteindre une compréhension de la sûreté maritime dans le domaine maritime au Canada (les documents les plus récents inclus le Cadre stratégique sur la sûreté maritime et la Stratégie de la connaissance du domaine maritime.

Au niveau interministériel, la direction agit comme une interface entre le MPO/GCC et autres ministères et organismes fédéraux avec la responsabilité de la sûreté maritime et nationale.

De plus, la direction de la sûreté maritime est responsable de fournir le support au Ministre, Ministre Adjoint et à la Haute Direction sur la sécurité maritime et nationale et d’assurer que les attentes du Gouvernement du Canada soient bien respectées. Elle est également responsable pour le développement et l’implantation efficace des politiques ministérielles conformément avec les priorités du gouvernement fédéral concernant la sécurité nationale de façon générale et spécifiquement de la sécurité maritime.  

Le vaste mandant de la Garde côtière inclus une obligation sous la Loi sur les Océans à fournir des navires, des avions et d’autres services maritime afin de supporter les priorités maritime du gouvernement fédérale, incluant la sûreté maritime et les activités de l’application de la loi. Ceci permet à la direction de la sûreté maritime de faciliter le support du MPO pour la sûreté national et maritime à travers un nombre n’initiatives, y compris l’utilisation des donnés de la GCC en provenant de ses divers systèmes d’information ainsi que son expertise maritime afin de rehausser la connaissance du domaine maritime.

Un grand nombre des contributions de la Garde côtière aux initiatives clés de sûreté maritime sont attribuables au travail de la Direction de la sûreté maritime, y compris la contribution de la Garde côtière aux Centres des opérations de la sûreté maritime (COSM) interministériels, le programme conjoint de la GRC et de la Garde côtière canadienne de l’Équipe de la sûreté maritime (ESM), l’installation du Système d’identification automatique (SIA) terrestre de la Garde côtière et du développement de la mise en œuvre du système international d’identification et de suivi à distance des navires (LRIT).