ARCHIVÉ - Services de communications et de trafic maritimes

Attention Cette information est archivée parce qu'elle est désuete et n'est plus pertinente.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.


Activités sur la scène internationale

Rencontres et conférences

Comité AISM/STM (Association internationale de signalisation maritime / Services du trafic maritime):

Des réunions sont tenues deux fois l'an pour promouvoir l'application et l'uniformité des pratiques dans la communauté internationale des STM, en vue d'améliorer la sécurité maritime et la protection du milieu et de favoriser les avantages économiques accessoires.

Symposium AISM/STM:

Le Symposium international porte sur tous les aspects des Services du trafic maritime. Il est organisé tous les quatre ans à des endroits variant d'un pays à l'autre. Les SCTM y contribuent en présentant des exposés et en déléguant des membres au sein des comités organisateurs.

Groupe de coordination conjointe:

Les membres se réunissent deux fois l'an, à Vancouver et Seattle alternativement, pour examiner des questions qui intéressent la Garde côtière américaine et la Garde côtière canadienne dans le cadre de l'accord Canada--États-Unis pour la gestion coopérative des services du trafic maritime dans la région du détroit Juan de Fuca.

Conférence SMDSM (Plymouth, Angleterre):

La Conférence vise à améliorer la sécurité maritime dans le sillon de la Convention SOLAS, en accordant une attention spéciale au Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) et à son implantation à l'échelle tant nationale qu'internationale.

COMSAR (Sous-comité des radiocommunications, de la recherche et du sauvetage):

La composante ¨radiocommunications¨ du sous-comité a pour objet les aspects techniques et opérationnels des systèmes de radiocommunications des navires ainsi que l'équipement de bord exigé. COMSAR consacre actuellement une grande partie de ses efforts aux éléments du SMDSM.

RTCM (Radio Technical Commission for Maritime Services):

Une rencontre a lieu chaque année en vue d'améliorer la sécurité maritime grâce à une meilleure application de la technologie dans le domaine de la sécurité et des communications maritimes et en vue d'uniformiser davantage les applications techniques dans le secteur maritime en Amérique du Nord.

Initiatives internationales - Commercialisation, affaires et projets gouvernementaux:

Initiative de paix au Moyen-Orient:

Au cours des années précédentes, les SCTM ont participé à ce symposium où plusieurs pays étaient représentés à Sydney, Nouvelle Écosse. Les SCTM ont collaboré avec la Garde côtière des E.U. et on présenté plusieurs exposés sur l'implantation des systèmes du Service de trafic maritime (STM).

Symposium de la Garde côtière en Corée

Les SCTM ont collaboré à un symposium de STM et de recherche et sauvetage à Inchon et Pusan, Corée. avec le directeur de commercialisation internationale, la direction de Sauvetage, sécurité et de réponse environnementale de la garde côtière, et plusieurs autres industries canadiennes centrées sur la navigation. Nous espérons que de telles initiatives se reproduiront à l'avenir .

Applications possibles des STM en collaboration avec l'industrie canadienne:

Les SCTM ont entrepris plusieurs visites exploratoires à l'étranger en compagnie de membres de secteurs industriels canadiens, dans le but de multiplier les possibilités d'études, de formation et d'exécution de projets STM dans d'autres pays. Le premier fruit de ces visites a été le projet STM de Hong Kong, achevé en 1986. D'autres comptes rendus seront diffusés au fil de l'évolution des projets.

Des séries d'études sur la sécurité et l'environnement sur une période de 5 ans, avec Taiwan ont débuté au mois d'août 1998. "l'intégration de l'information maritime" est l'élément des SCTM et inclut des matières tel l'interchange des données électronique, le rapport des navires, l'informatique des STM, et l'intégration des systèmes d'information maritime. Le travail est dirigé autant que possible en utilisant du personnel régional des SCTM en détachement, dans le but d'accroitre leur expérience.