Protection contre l'électricité statique

L'électricité statique est l'un des principaux dangers associés à la manutention des produits pétroliers, d'où l'importance d'une formation appropriée et d'une stricte conformité aux procédures établies en la matière.

Pour plus d'information à ce sujet, se reporter au chapitre 2 du Manuel des chauffeurs de véhicules transportant des produits pétroliers de l'ICPP.

6.1 Mise à la masse

Le transporteur doit avoir prévu une procédure détaillée de mise à la masse (ou « métallisation ») pour les opérations de transfert de carburant. Dans le cas où le transfert est opéré dans un terminal maritime, il convient de respecter la procédure de mise à la masse et d'isolement établie.

En l'absence d'une telle procédure, il conviendra de suivre les consignes ci-dessous :

Deux choses à ne pas oublier concernant la mise à la masse :

  • Durant le transfert du carburant, le dispositif de distribution doit être entièrement mis à la masse.
  • Avant de procéder à la mise/démise à la masse, s'assurer que les orifices de remplissage sont bien fermés, et qu'il n'y a pas de bouchons de vapeur de carburant.

Procédure de mise à la masse :

  1. Pour neutraliser les charges d'électricité statique susceptibles de se créer dans le dispositif de ravitaillement, métalliser le réservoir récepteur (ou le navire si le réservoir est mis à la masse du navire) et le camion-citerne à une borne de mise à la terre ou à tout autre point de mise à la terre se trouvant sur le quai.
  2. S'il n'y a pas de point de mise à la terre, il faut neutraliser toute différence de potentiel en métallisant le navire et le camion par leurs masses respectives.
  3. Avant d'ouvrir le bouchon du réservoir récepteur, il faut que le pistolet soit mis à la masse du navire afin de neutraliser toute différence de potentiel.
  4. Si l'on ne dispose pas de tresse de métallisation, il faut mettre le pistolet en contact avec le bouchon ou avec la structure du navire afin de neutraliser toute différence de potentiel. Durant l'opération de transfert, le pistolet de distribution doit être maintenu en contact avec le raccord de remplissage afin de neutraliser toute accumulation de charges d'électricité statique.
  5. Une fois le transfert terminé, attendre une trentaine de secondes pour permettre la neutralisation de l'électricité statique qui pourrait s'être accumulée à la surface du carburant.
  6. Retirer le pistolet et refermer le bouchon.
  7. Déconnecter les tresses de métallisation et inverser la procédure.

6.2 Récipient attrape - gouttes

  • Les récipients attrape- gouttes doivent être mis à la masse après l'élément dont ils collectent les gouttes.
  • Seuls des récipients métalliques sont acceptables pour cette fonction. Ne jamais utiliser de récipient en matière plastique pour recueillir des fuites de liquides inflammables ou de liquides combustibles.
  • Enlever les poignées de plastique des récipients attrape-gouttes pour qu'il n'y ait pas de solution de continuité dans la liaison de mise à la masse.
  • Toute fuite doit être « isolée » et réparée avant la prochaine opération.

6.3 Chargement par projection

Le chargement par projection s'entend de l'action par laquelle on laisse le produit tomber librement dans le réservoir, méthode à éviter car elle crée des turbulences susceptibles d'accumuler des charges d'électricité statique. Normalement, un réservoir bien construit est équipé d'un goulot de remplissage s'adaptant à un pistolet de distribution de type standard, ce qui permet d'éviter la projection du produit. à noter que les réservoirs de cargaisons pétrolières ne sont pas toujours dotés de ce dispositif.

On peut éviter de projeter le carburant en utilisant une tubulure de remplissage allant jusqu'au fond du réservoir. Dans le cas où l'on ne peut éviter la projection du produit, il convient de prendre les précautions suivantes :

  • Limiter la vitesse du débit afin de minimiser la turbulence
  • Garder le pistolet en contact avec la paroi du réservoir afin de maintenir la continuité de la liaison de mise à la masse
  • Une fois le plein terminé, attendre trente minutes avant de déposer quoique ce soit dans le réservoir

6.4 Carburant aviation

  1. Le carburant aviation (« Avgas » et carburéacteur) est particulièrement sensible aux accumulations d'électricité statique. Sa manutention nécessite donc des précautions spéciales.
  2. En raison de la présence éventuelle d'électricité statique à la surface du carburant, laisser passer au moins dix minutes avant de mettre quoique ce soit dans le réservoir ou de procéder à un prélèvement de carburant.